La langue bambara

Le bambara est la langue la plus largement parlée au Mali, en Afrique de l’ouest. Pour ceux qui la parlent, cela s’appelle le bamanankan (la traduction mot par mot étant la langue du peuple bamanan). C’est la langue maternelle ou la deuxième langue d’environs 80% de la population de 14 millions du Mali, a peu près 11 millions de personnes la parlent. Dans les pays environnants—Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mauritanie, Guinée, Sénégal, Gambie—on parle des variations de cette langue : par exemple le duyula, le maninka, ou le minianka. Il y a une introduction à la langue bambara sur Wikipédia. Il y a aussi une introduction assez bien sur le Wikipédia anglophone. De plus, une version du Wikipédia existe en bambara, mais jusqu’à présent peu d’articles s’y trouvent. Le site web Bambara.org comprend un lexique qui vous permet de traduit un grand nombre de mots du bambara en français et en anglais, et vice versa. En outre, vous pouvez profiter de 13 leçons (avec enregistrements audio) en ligne à la page de World Wise Schools au site web du Peace Corps.

The historic extent of the Bambara people (courtesy of Wikimedia Commons).

La page Mali à Ethnologue est fascinant pour sa carte détaillée illustrant la distribution de différentes langues. À noter toutes les langues qui se chevauchent!

Le bambara fait partie de la famille de langues mandées. Le Mande Studies Association, une association Américaine qui se concerne de toutes choses langues-mandées, publie sa propre revue et mène même une conférence annuelle.